Le Canada testera la biométrie couplée à Blockchain pour les voyageurs


Le Canada, en collaboration avec le World Economique Forum, utilisera la Blockchain et la biométrie pour aider à suivre les voyageurs internationaux.

Le Canada poursuit ses efforts pour devenir un chef de file dans le domaine des technologies de pointe en mettant à l’essai des systèmes biométriques et la Blockchain dans le cadre de l’évaluation des risques pour les voyageurs aériens internationaux.

Le prototype d’identité numérique des voyageurs connus est lancé par le gouvernement du Canada en collaboration avec ses homologues des Pays-Bas et le Royaume-Uni. Selon le Forum économique mondial, les arrivées aériennes internationales devraient atteindre 1,8 milliard de passagers d’ici 2030, soit une augmentation de 50 % par rapport aux 1,2 milliard d’arrivées enregistrées en 2016.

L’identité numérique du voyageur connu a été fondée « sur le principe selon lequel un voyageur a le contrôle de l’utilisation de sa propre identité et de ses composantes ». Grâce à cette décentralisation, un voyageur peut transmettre aux entreprises publiques et privées la preuve de ses données d’identité – sécurisées par la technologie du grand livre distribué et la cryptographie.

Dans le futur, le passport deviendra t-il biométrique et compatible Blockchain ?

« Les voyageurs ayant la possibilité d’accéder à des données biométriques, biographiques et historiques personnelles vérifiées sur leurs déplacements, ils peuvent aider les autorités à procéder à des évaluations des risques et à une présélection à l’avance : il s’agit essentiellement de vérifier leur identité et d’assurer un déplacement sûr et sans faille tout au long de leur voyage grâce à la technologie de reconnaissance biométrique  »
a déclaré John Moavenzadeh, responsable de l’initiative Mobility System au Forum économique mondial.

Non seulement cela permet une plus grande personnalisation et un meilleur centrage sur les passagers dans la conception des services, mais le passager devient un acteur central de la sécurité publique ».

Le prototype et le projet pilote résultent de deux années de coopération approfondie entre les partenaires des secteurs public et privé dans le cadre du projet « Security in Travel » du Forum économique mondial.

« L’utilisation de la technologie Blockchain peut favoriser un niveau de confiance sans précédent entre les gouvernements, les entreprises et les fournisseurs de services de voyage, qui se renforce avec le temps à mesure que les interactions se multiplient dans l’écosystème du voyage », a déclaré Liselotte de Maar, directrice générale de la division Voyages d’Accenture.

Le concept assure une plus grande sécurité à chaque point de contact, de l’enregistrement à l’hôtel jusqu’au contrôle aux frontières. En permettant aux voyageurs de partager leurs informations d’identité validées par le biais de ce système, il permet aux organisations d’accueil de connaître à l’avance avec qui ils vont interagir « .

💬Et vous, souhaiteriez-vous reprendre la maîtrise de vos informations biométrique en les confiant à une Blockchain ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Sources : ibsintelligence, finextra, btcmanager

à lire aussi :  [Complot] Mailchimp interdit les publicités liées aux crypto-monnaies

Continuez la discussion :
Likez notre page Facebook, et inscrivez-vous au groupe Facebook. Suivez notre compte Twitter.
[Campagne de correction et d'amélioration] Lorsque vous trouvez une erreur d'orthographe, de grammaire, faute de frappe, ou une information à corriger/préciser merci de : 1. sélectionner le texte. 2. appuyer sur "CTRL + Entrée".
Une fenêtre de dialogue vous invite alors à proposer une correction.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X
X