Un avocat accuse la justice grecque d’avoir violé les droits de son client

Un avocat accuse la justice grecque d’avoir violé les droits de son client

Actualités
23 novembre 2018 par Xavier

Dans une déclaration rapportée par Tass, l’avocate de Vinnik Alexander, Zoe Konstantopoulou a accusé la cour suprême grecque d’avoir ouvertement violé le droit de son client dans le cadre d’une omission de traduction des documents de procédure en Russe, en Français, suite à la décision d’extradition depuis les Etats-Unis.

Zoe Konstantopoulou s’acharne sur la justice grecque

Vinnik Alexander

Vinnik Alexander a été accusé par la justice Américaine d’avoir blanchi 10 à 13 milliards de dollars via la crypto-bourse Btc-e. Détenu depuis le mois de juillet en Grèce, il a accepté les faits et une procédure d’extradition a été demandée par la Russie et la France par la suite. La justice grecque qui le détiendrait actuellement, a été accusée par son avocate qui crie à la violation des droits de son client.

Lors de l’audience de lundi dernier, elle déclare que les juges de la Cour suprême grecque « ont ouvertement violé les droits » de son client en poursuivant que ce dernier « n’a pas reçu de traduction officielle de la demande française avant le 17 novembre.

Ces documents n’ont pas été traduits en russe, « ils ne portent ni sceau ni signature ». Pour terminer, elle lance un appel à l’égalité devant la justice en déclarant « n’employez cette pratique envers Vinnik que parce qu’il est russe. Vous ne feriez pas cela avec un citoyen grec ou européen. »

Plusieurs Etats s’arrachent Alexander

L’histoire de blanchiment d’argent de Vinnik a entraîné de nombreuses interventions en commençant par la justice grecque qui l’a arrêté au mois de juillet en application d’un mandat délivré par le ministère de la justice américaine.

à lire aussi :  Testez la Beta de Presearch : moteur de recherche décentralisé (+récompense en token "PRE")

Appréhendé pour avoir  » blanchi ces fonds par le biais d’échanges en ligne, notamment de son propre fonds Btc-e et d’un ancien système de change numérique, Tradehill, à San Francisco, Californie » selon MJ, la Russie et la France auraient demandé son extradition.

Pour l’instant, l’audience en appel de l’extradition de Vinnik vers la France aurait été reportée au 29 novembre, selon un correspondant Spoutnik présent lors de l’audience de lundi.

Que pensez-vous de l’affaire Alexander Vinnik ? Réagissez dans la section commentaires

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X