Les régulateurs chinois ferment 173 crypto-bourses opérant dans le pays

Les régulateurs chinois ferment 173 crypto-bourses opérant dans le pays

Actualités
29 novembre 2019 par Océane

Les autorités de régulation chinoise ont ordonné la cessation des activités de toutes les crypto-bourses qui entreprennent sur l’ensemble du territoire, d’après à une mise à jour sur Twitter publiée par @cnLedger.

L’iniquité s’intensifie en Chine

La People’s Bank of China’s (PBoC) a publié officiellement la nouvelle sur les mesures répressives de 173 plateformes de trading de crypto-monnaies à travers toute la Chine, une opération qui émane de la décision des régulateurs du secteur.

D’après le rapport sur la stabilité financière en Chine (2019) publié par la PBoC et cité par le compte Twitter officiel de cnLedger :

« Les 173 plateformes chinoises d’échange de monnaies virtuelles se sont toutes retirées sans risque ».

En effet, les hauts responsables et décideurs hésitent entre l’accueil et le rejet de la technologie numérique et de l’exploitation des crypto-monnaies.

Tout compte fait, il s’agit d’une stratégie mise en place par le gouvernement pour pouvoir éliminer toute concurrence qui risque d’entraver au lancement de son nouveau stablecoin.

L’avènement de la monnaie virtuelle de la banque centrale rattachée au yuan chinois ne tardera pas à envahir le marché et l’économie chinoise. Elle sera testée auprès des banques commerciales pendant sa première phase de lancement.

 

Des données limitées

Plusieurs utilisateurs du média social Twitter ont souligné que les données et chiffres rapportés par @cnLedger se limitent à 2018. Ce détail non insignifiant devrait changer la donne et inciter quelques réflexions supplémentaires.

« Ces données n’ont pas de temps spécifique. Ce sont peut-être les données de 2018 ».

« La plupart des données de ce rapport sont valables jusqu’en 2018 », peut-on lire dans les tweets d’ETCC.

Si tels étaient les faits rapportés sur le tweet cnLedger, il n’y est pas expliqué comment Huobi, OKEx et bien d’autres crypto-bourses pourraient survivre en dehors de la Chine dans ces conditions.

à lire aussi :  Le PDG d’Intermex écarte Ripple des solutions de transactions vers le Mexique

Pendant que certains pays à travers le monde forment des cadres réglementaires pour accueillir à bras ouvert l’industrie des crypto-monnaies et de la Blockchain, la Chine nage à contre-courant. Elle pourrait bien être la première et la plus grande économie à refuser l’apport du Bitcoin et des altcoins.

Que pensez-vous de la fermeture des 173 crypto-bourses en Chine ? Dites-nous dans les commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X