La Chine opte pour la Blockchain pour lutter contre la pauvreté au Tibet

La Chine opte pour la Blockchain pour lutter contre la pauvreté au Tibet

Actualités
27 mai 2018 par Clémentine

La Bank of China (BoC), l’une des plus grandes banques publiques de Chine, utilisera la Blockchain pour renforcer ses efforts de lutte contre la pauvreté au Tibet, une région autonome du sud-ouest de la Chine. Le taux de pauvreté de la province est de 12,4 %, contre la moyenne nationale de 3,1%, selon une annonce relayée au cours d’une conférence au Tibet. La technologie Blockchain intégrée par la BoC, améliore le système de cloud qui gère le fonds local de réduction de la pauvreté.

Renforcer les efforts de réduction de la pauvreté au Tibet

La technologie Blockchain ne se résume pas uniquement à la simple sécurisation des crypto-monnaies. Elle s’impose en tant qu’innovation par excellence dans le secteur de la finance et résout les problèmes de suivi des données.

La BoC exploite la technologie Blockchain pour vérifier la sécurité des transactions bancaires, l’accès à l’information, le transfert de fichier et l’allocation ultérieure des fonds. Elle remédie à la pauvreté en fournissant un réseau multi-nœuds pour maintenir la connexion avec les partenaires de la banque et les autres acteurs de l’industrie.

D’autres provinces chinoises comme Gansu, Yunnan et Qinghai pourraient être les prochaines destinations de l’institution financière. Le bureau régional de lutte contre la pauvreté du Tibet estime qu’environ 330 000 individus vivent sous le seuil de la pauvreté, ce qui représente 12,4 % de la population totale de cette province.

Afin de lutter contre cette condition vulnérable, le gouvernement chinois a alloué 2,6 milliards de dollars pour soutenir plus de 1 700 projets. L’objectif principal de l’initiative nationale est de faire croître les revenus de la population.

à lire aussi :  Les premières instances de la Blockchain ont déjà existé en 1995, d’après les rapports du New York Times

La Chine croit en l’innovation véhiculée par la Blockchain

Contrairement à la technologie Blockchain, les crypto-monnaies sont fortement méprisées par la Chine. Toutefois, le pays approuve l’innovation apportée par le grand registre distribué, exploité dans divers domaines, dont le secteur financier, la tenue de dossier, le transport, la sécurité alimentaire et le suivi.

La Chine reste à l’affût des développements technologiques du monde entier. Elle a d’ailleurs, déposé plusieurs brevets Blockchain. Les millions de dollars alloués par le gouvernement pour la recherche et la croissance de la Blockchain prouvent l’espoir du pays envers cette technologie.

Que pensez-vous de la technologie Blockchain utilisée pour remédier à la pauvreté en Chine ? Dites-nous dans la section des commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Clémentine

Passionnée de l'univers geek, Clémentine repère les actualités les plus intéressantes et participe à leur rédaction.

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X