FBI : les sanctions américaines incitent la Corée du Nord à perpétrer des cyberattaques

FBI : les sanctions américaines incitent la Corée du Nord à perpétrer des cyberattaques

Actualités
4 juin 2019 par Antoine

Ces dernières années, la Corée du Nord est considérée comme étant le suspect numéro un de plusieurs cyber-attaques liées aux crypto-monnaies dans le monde, allant des actions ciblées contre des crypto-bourses dans les pays voisins jusqu’aux attaques d’envergure mondiale telles que le WannaCry en 2017.Un haut responsable du FBI divulgue un constat selon lequel ces actions auraient été les répercussions des contraintes financières imposées au pays.

La Corée du Nord, criminel par nécessité

Considéré comme étant l’un des États les plus fermés au monde, la Corée du Nord s’est sentie contrainte de recourir aux cyber-crimes pour faire face aux sanctions américaines.

Du moins, c’est ce qu’a déclaré Tonya Ugoretz, la directrice adjointe de la division informatique du FBI, lors d’un événement organisé par le groupe de réflexion américain The Aspen Institute.

Étant donné l’ampleur dramatique de ces sanctions sur l’économie, les cyberattaques auront été le moyen le plus facile de gagner de l’argent, que ce soit via les activités de crypto-minage ou encore par l’intermédiaire des détournements de fonds, affirme-t-elle.

Les crypto-monnaies, la réponse aux contraintes financières

Alors que le Venezuela et la Russie, deux États qui font également l’objet de lourdes sanctions américaines, ont investi dans la Blockchain afin de maintenir les flux de leur richesse ouverts, en l’absence d’un soutien financier traditionnel, le débat autour de l’étendue réelle des crypto-monnaies, en tant qu’arme permettant de contourner les sanctions politiques et économiques, continue à susciter la controverse.

Pour sa part, l’Iran, une autre victime des sanctions américaines, est actuellement en train de construire un réseau Blockchain à l’aide d’IBM Hyperledger Fabric afin de lancer une crypto-monnaie nationale.

à lire aussi :  Delphi Digital publie un rapport d’évaluation de la Blockchain Ethereum

Toutefois, même si les crypto-monnaies semblent devenir un bouclier contre les répressions politiques et économiques, Erin Joe, le directeur du Centre d’intégration de Cyber ​​Threat Intelligence, a déclaré que le FBI ainsi que plusieurs entités gouvernementales se seraient déjà concentrés sur la prévention des attaques liées aux crypto-monnaies.

Que pensez-vous de l’utilisation des crypto-monnaies pour contourner les sanctions économiques ? Faites-nous part de votre avis dans la section commentaire ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X