Dominic Lacroix a été contraint de transférer 3,7 millions de dollars en Bitcoin en plein tribunal

Dominic Lacroix a été contraint de transférer 3,7 millions de dollars en Bitcoin en plein tribunal

Actualités
9 juillet 2018 par Victor

Dominic Lacroix, un homme d’affaires soupçonné de fraude, a été contraint à transférer l’équivalent de 3,724 millions de dollars en Bitcoins en pleine salle d’audience, au palais de justice du Québec, le vendredi 6 juillet dernier.

Un transfert de 3,7 millions de dollars en Bitcoins

D. Lacroix accusé dans l'affaire Plexcoin
Dominic Lacroix

Le PlexCoin, une crypto-monnaie créée pour concurrencer le Bitcoin, a été lancée par Lacroix. L’Autorité des marchés financiers (AMF) et les autorités américaines ont soupçonné le fondateur de la monnaie numérique, de collecte de fonds frauduleuses. Il semble qu’il ait participé au vol de près de 15 millions de dollars à des milliers d’investisseurs.

L’homme aurait obtenu près de 778 Bitcoins de la part des investisseurs de sa monnaie numérique. Il semble avoir dépensé une grande partie de la somme en voiture de luxe et en immobilier.

Le juge Raymond W. Pronovost a explicitement ordonné à Lacroix de transférer 420 Bitcoins d’une valeur de 3,7 millions de dollars canadiens. Un ordre du tribunal des marchés financiers a demandé le transfert d’un mot de passe à 50 caractères, nécessaires pour le transfert. Cependant, l’accusé s’est refusé à s’exécuter en rétorquant :

« C’est une clef de 50 caractères encryptés, je ne la connais pas par cœur. C’était compliqué ».

Des avoirs gelés

La Securities and Exchange Commission (SEC) ainsi que l’AMF ont pu geler les avoirs de Dominic Lacroix et sa conjointe, également présente au procès, Sabrina Paradis-Royer.

Or, Me Hugo Babos-Marchand, le représentant de l’administration provisoire nommé par la Cour pour surveiller les avoirs du couple, a affirmé que les avoirs en crypto-monnaie « peuvent être facilement transférés en raison de leur volatilité ». (ndlr : la « raison » n’a aucun sens…)

Le juge a rappelé à Lacroix que son refus pourrait constituer un outrage au tribunal vendredi dernier, ce qui l’a obligé à accepter à contrecœur le transfert en pleine salle de cour. Un ordinateur a été apporté dans la salle d’audience pour que l’accusé puisse procéder au transfert.

à lire aussi :  Showroomprive bitcoin ready

Dominic Lacroix et Sabrina Paradis-Royer reviendront devant le juge mercredi prochain.

Que pensez-vous de l’affaire Lacroix ? Faites-nous savoir dans les commentaires ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 votes, avmoyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.