Corée du Sud : les crypto-avoirs de Cho Ju-bin vont être gelés

Corée du Sud : les crypto-avoirs de Cho Ju-bin vont être gelés

Actualités
15 juin 2020 par Océane

Suite à la délibération dictée par les procureurs, le tribunal de Séoul décide de geler les portefeuilles crypto de Cho Ju-bin, le cerveau derrière Nth Room, une chaine Telegram sous enquête pour diffusion de pédopornographie.

Des biens mal acquis

D’après l’analyse des procureurs, Cho tire les ficelles chez Nth Room, une chaîne reliée à un vaste réseau d’exploitation sexuelle et qui fait fortune par la diffusion de vidéos de viols d’enfants.

L’enquête du tribunal a abouti à la vérité selon laquelle le réseau de pédopornographie inclut des milliers d’adhérents, qui visitent en privé la chaîne monnayant un règlement en crypto-monnaies.

Au cours de l’enquête, plus précisément en avril dernier, la fouille du domicile de Cho a révélé une découverte impressionnante de 130 millions de won, soit environ 106 734 dollars. Cette trouvaille a été déposée contre l’accusé pour prouver sa culpabilité dans ces activités criminelles.

15 portefeuilles de crypto-monnaies appartenant à Cho seront donc gelés dans le cadre de cette affaire.

La crypto-industrie à la rescousse

Les crypto-monnaies sont victimes de leurs succès, sachant que l’anonymat des crypto-paiements est son plus grand avantage, mais également ce qui fait obstacle au travail des enquêteurs.

Toutefois, les autorités sud-coréennes ont réussi à retracer les empreintes digitales de plus de 40 personnes soupçonnées d’être impliquées dans ce réseau. D’après les informations officieuses, les plateformes de crypto-échange locales ont prêté main-forte dans l’élucidation de cette affaire, ce qui a permis aux enquêteurs d’identifier les empreintes.

Pour sa part, Bithumb avait décidé de bannir de sa plateforme de trading la crypto-monnaie Monero (XMR), celle qui est principalement utilisée dans la commercialisations des contenus pédophiles. Les autorités judiciaires et la crypto-industrie, quant à eux, s’accordent pour fournir les ressources nécessaires afin de faciliter l’enquête ainsi qu’à épurer les crypto-transactions de toute forme d’intervention dans l’exploitation sexuelle.

à lire aussi :  Le gouvernement de Moscou utilise la plateforme d’Ethereum pour favoriser la transparence du commerce local

Que pensez-vous de cette affaire de pornographie dans l’industrie crypto ? Partagez votre opinion dans la section commentaire ci-dessous.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Sois le PREMIER à voter)
Loading...

Add a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X
X